But et bienfaits du Yoga

Le Yoga son but et ses bienfaits

Le Yoga est un art de vivre.

Aujourd’hui, le « Yoga » gagne en popularité, le terme « yoga » est en tous cas connu et employé quotidiennement un peu partout. Les manuels de vulgarisation abondent et nombreux sont les articles de journaux qui en vantent les vertus.

Sous cet angle, les bienfaits évoqués sont d’une grande diversité. Le yoga renforce les principaux appareils et systèmes de l’organisme: locomoteur, nerveux, respiratoire, circulatoire, digestif, endocrinien, immunitaire, excréteur, etc. Il revitalise en harmonisant la circulation des énergies et développe de nombreuses qualités: force, endurance, adresse, souplesse, persévérance et concentration. Il améliore l’état général de santé et augmente la longévité. Il est également présenté comme permettant de soulager certains problèmes ou symptômes comme les maux de tête, le mal de dos, l’anxiété, le stress, les douleurs menstruelles, l’insomnie, l’hyper ou l’hypotension artérielle, l’asthme, certains troubles digestifs, etc. Sa pratique stimule et développe la créativité et l’intuition, améliore la compréhension de soi et de ses limites, augmente la confiance en soi, permet de recouvrer calme et sérénité, améliore les relations avec les autres et le monde en général. Le yoga semble être également très bénéfique pendant la grossesse et la période postnatale, pour les enfants, les personnes âgées, les cadres surmenés, et pour beaucoup d’autres catégories de personnes.

Ainsi, le yoga est aujourd’hui reconnu comme une méthode de bien-être, de développement personnel et d’épanouissement.

Cependant, malgré cette reconnaissance, le yoga dans sa perspective authentique demeure assez méconnu. Communément on ne voit dans le yoga qu’une série de « postures », éventuellement accompagnées de quelques « exercices respiratoires » et se concluant par un moment de « détente ».

C’est que le yoga n’échappe pas à l’air du temps! Tel qu’il est généralement enseigné de nos jours, le yoga n’est plus qu’un reliquat aseptisé et débarrassé de tout ce qui semble ne pas pouvoir correspondre à nos attentes et à notre culture. La plupart du temps, il est coupé de ses racines philosophiques, de son suc vital, de son immense richesse immémoriale.

Apparu en Inde il y a fort longtemps, le yoga est avant tout une expérience de vie, de mort et d’éveil. C’est une quête de « délivrance », menant le pratiquant à l’épanouissement de toutes ses potentialités, puis au dépassement de son « humanité » même.

Le mot « yoga » dérive d’une racine sanskrite qui signifie « unir, lier, tenir ensemble ». Cette étymologie rend compte autant de l’état d’unité recherché par la pratique que du moyen et de la méthode pour y parvenir. Cet état d’unité est double. Dans un premier temps, le pratiquant est amené à s’unifier en lui-même, c’est à dire à travailler à la (ré)unification de ses qualités physiques, psychologiques, intellectuelles et spirituelles. Cette unification n’est cependant qu’une étape avant d’atteindre la véritable union, beaucoup plus vaste, à savoir l’union de ce qu’on peu appeler l’ « être individuel » avec le « principe universel ». Les écoles de yoga mystique parlent notamment de l’unification de l’âme humaine à Dieu.

Le yoga est multimillénaire et vouloir faire une liste de ses différentes formes paraît illusoire voire inutile. Il a changé d’un siècle à l’autre, d’une civilisation à l’autre, d’une tradition à l’autre, d’un Maître réalisé à l’autre. La richesse de ses propositions est tellement vaste et diversifiée qu’aucune étude, aussi longue soit-elle, ne pourrait embrasser cet univers de manière exhaustive.

Il n’existe pas un yoga, mais des yogas. Mais, s’il est vrai que le yoga se présente sous des visages divers et parfois même d’apparence contradictoire, il n’est pas moins vrai de dire que toutes ses formes se répondent et qu’il n’existe qu’un seul yoga au regard des objectifs qu’il se donne: conduire le pratiquant au dépassement de ses limites, le reliant aux aspects les plus subtils de lui-même et du monde qui l’environne, et ultimement lui permettant de s’unir à un Absolu.

A lire également:
Le Yoga, son but et ses bienfaits – Le Kundalini Yoga – L’énergie Kundalini

Des articles qui pourraient vous intéressez...

Les commentaires sont clos.