Comment pouvons-nous accéder au « souffle »?

Dans la société actuelle, nous accordons beaucoup d’importance à notre esprit conceptuel et cherchons le changement à l’aide de notre intellect. Mais la façon dont nous expérimentons l’esprit lui-même est un produit du souffle, ou loung. Dans d’autres cultures orientales, le loung est appelé prana, qi ou ch’i.

Lire la suite…

Le sacré…

Dans le chamanisme, le Tantra et le Dzogchèn, les éléments sont considérés comme sacrés, comme les forces sous-jacentes à l’existence.

Lire la suite…

Le fondement du refuge est la confiance

Le fondement du refuge est la confiance. Même si, à un moment donné, vous n’avez pas accès à une profonde expérience de tranquillité du corps, vous pouvez toujours avoir confiance dans le fait quelle est là.

Lire la suite…

Une acceptation totale est la fin de l’espoir et de la peur

Les enseignements sont souvent centrés sur la vision, la méditation, et le comportement. Ceci montre que la façon dont nous voyons détermine la façon dont nous sentons et pensons. Aussi la façon dont nous sentons et pensons détermine la façon dont nous agissons. Si nous regardons à partir d’un point de vue dualiste, nous observons un monde imparfait dans lequel nous vivons comme des êtres inquiets et imparfaits.

Lire la suite…

Rien n’est plus réel que le rêve

Nous rêvons tous, que nous en gardions le souvenir ou non. Nous rêvons de notre naissance à notre mort. Chaque nuit nous pénétrons dans un monde inconnu. Nous avons notre apparence ordinaire ou bien sommes quelqu’un de tout à fait différent. Nous rencontrons des gens que nous connaissons ou qui nous sont inconnus, qui sont vivants ou morts. Nous volons, rencontrons des êtres non-humains, faisons des expériences béatifiques, rions, pleurons, sommes terrifiés, exaltés, ou transformés.

Lire la suite…

Rêve lucide et transformation spirituelle

Que les rêves lucides et les expériences de clarté soient des événements fascinants qui semblent comporter des conséquences positives pour l’estime de soi, l’intégration de la personnalité et le dépassement de la peur ne fait aucun doute. Il est également crucial de les envisager dans le contexte de la quête d’une transformation spirituelle ou de l’éveil. Dans la mesure où une culture telle que la nôtre tend à valoriser l’expérience en soi, il existe un danger que les arbres nous cachent la forêt.

Lire la suite…

La rencontre d’un saint ordinaire

On peut s’être dédié à des projets humanitaires pendant des années et pourtant recevoir avec gratitude une leçon d’humilité de ceux qui œuvrent au bien d’autrui avec une authenticité à toute épreuve. Gurmit Singh est l’un d’eux.

Lire la suite…

Quand l’état de rêve se lève…

Au cours d’une nuit typique, on consacre jusqu’à huit heures au sommeil, et deux ou plus de ces huit heures se passent à rêver. Sommes-nous capables de nous souvenir de rêves de chacun de ces épisodes oniriques? Avec quelque précision nous rappelons-nous les détail? Une personne qui n’est pas consciente de ses rêves, qui est, dans l’ensemble, incapable de s’en souvenir, a sacrifié la possibilité d’être consciente dans une portion importante de sa vie. Cette personne ne saisit pas l’opportunité tant d’explorer les profondeurs riches et fertiles de la psyché que de croître spirituellement. Considérez le message de cette prière bouddhiste:

Lire la suite…

L’illumination, c’est quoi ?

Dans les premières page du « Pouvoir du moment présent » Eckhart Tolle, voulant définir ce qu’est l’illumination dit: « J’affectionne la définition simple que donne Gautama le Bouddha de l’illumination : il affirme que c’est « la fin de la souffrance ». Cela n’a rien de surhumain, n’est-ce pas ? Bien sûr, comme telle, cette définition est incomplète, car elle exprime seulement ce que l’illumination n’est pas, c’est-à-dire qu’elle n’est pas souffrance. Mais que reste-t-il quand il n’y a plus de souffrance ? Bouddha garde le silence là-dessus et son silence sous-entend que c’est à vous de le découvrir. Il retient une définition par la négative afin que le « mental » ne puisse pas en faire une croyance ou un accomplissement surhumain, un objectif qu’il vous soit impossible à atteindre ».

Lire la suite…

Le rêve dans la culture tibétaine

La culture tibétaine traditionnelle accorde au potentiel créatif des rêves une valeur indiscutable. Il existe, dans le bouddhisme tibétain, une catégorie de rêves appelée Milam Ter ou « rêves-trésor ». Ces trésors sont des enseignements considérés comme la création d’être qui ont atteint l’éveil. Ils ont été à dessein cachés ou mis en réserve pour profiter aux générations futures. Pour démontrer la sagesse, ceux qui étaient à l’origine de ces trésors prophétisaient souvent le nom de leur découvreur et l’époque de la découverte.

Lire la suite…

Alexandra David-Néel – Exceptionnelle odyssée

Le 28 février 1924, une Française, Alexandra David-Néel, pénètre à Lhassa, capitale du Tibet interdite aux étrangers. Partie treize ans plus tôt du sud de l’Inde, et après des années de pérégrinations qui l’ont conduite des contrées méconnues de l’Himalaya aux vastes plaines tibétaines inexplorées, Alexandra David-Néel a traversé, accompagnée d’un jeune enfant lama qui deviendra son fils adoptif, le vaste continent asiatique pour atteindre son objectif : découvrir le Toit du monde.

Lire la suite…

Respiration et ouverture

« Si vous pratiquez (certaines techniques de) respirations pendant une demi-heure chaque jour, vous allez vous sentir rapidement bien mieux. Et, pour commencer, vos schémas habituels s’interrompent immédiatement, ne serait-ce qu’un instant. C’est une expérience étonnante.

Lire la suite…

L’espace est ce que nous sommes vraiment

L’espace est la base de toute chose, la réalité fondamentale. Nous pensons généralement que c’est la terre qui représente la base, c’est vrai tant que nous nous prenons pour quelque chose de séparé d’avec tout le reste. Dans la dualité, la terre est la base, l’espace est l’absence de base. Mais dans le Dzogchen, l’espace est la base.

Lire la suite…

Yogas tibétains du rêve et du sommeil

« Si nous ne pouvons pas rester présents pendant le sommeil, écrit Tenzin Wangyal Rinpoché, si nous nous perdons chaque nuit, quelles sont nos chances d’être conscients au moment de mourir ? Examinez votre manière de rêver, vous saurez ce qu’il adviendra de vous à la mort. Observez votre manière de dormir, vous découvrirez si vous êtes vraiment éveillé ou non. »

Lire la suite…

Altruiste et égoïsme

Comment faire naître en nous cette ouverture du cœur relative, cet amour et cette compassion ? (Extrait d’Un coeur sans limites de Bokar Rimpoché)

Lire la suite…

L’Eveil de l’esprit lumineux

Tenzin Wangyal Rinpoché nous invite à découvrir un refuge en nous-mêmes plutôt que de chercher des soutiens extérieurs, à ouvrir nos yeux sur les richesses que recèle en abondance notre vécu ordinaire.

Lire la suite…

Les Sons tibétains qui guérissent

L’une des plus anciennes traditions spirituelles du monde est la tradition bœun-bouddhiste du Tibet, chemin de sagesse qui a survécu grâce aux efforts de quelques lamas dévoués, tel Tenzin Wangyal Rimpoché.

Lire la suite…

Le refuge intérieur

Tandis que des sensations des pensées des émotions ou des souvenirs viennent a la conscience et que vous remarquez qu’ils s’élèvent en vous, laissez les venir. Tout ce qui vient finit par se dissoudre. Tout ce qui s’élève dans l’espace ouvert se dissout dans cet espace. C’est pourquoi on l’appelle le refuge intérieur.

Lire la suite…

Plaidoyer pour les animaux

(Source: www.matthieuricard.org) Dans la lignée de Plaidoyer pour l’altruisme, Matthieu Ricard invite à étendre notre bienveillance à l’ensemble des êtres sensibles. Dans l’intérêt des animaux, mais aussi des hommes.

Lire la suite…

Le bonheur est déjà là

Le bonheur est déjà là – Comment créer de l’espace pour l’accueillir dans votre vie. Voici un précieux livre dans lequel Sa Sainteté Gyalwang Drukpa explique les 10 façons de cultiver le bonheur, puis comment en faire le moteur de notre vie et de nos actions.

Lire la suite…