La verticalité: acquis ou devenir?

Au regard de l’évolution des espèces, l’homo sapiens occupe une place spécifique et privilégiée de par sa position verticale et le développement cérébral associé: une capacité de raisonnement sophistiquée, l’émancipation de ses membres devenus supérieurs pour la seule activité de préhension et un langage élaboré associé à une phonation remarquable rendue possible par la forme coudée de son conduit vocal en sont quelques exemples.

Lire la suite…

Faire monter la sève dans son arbre intérieur

Si l’être humain n’est pas à l’écoute de ce « Je suis », de cette Présence dans les profondeurs, à la source, il ne déroulera pas son arbre car le processus lui apporterait des informations qui vont à l’encontre, bien souvent, de celles qu’il reçoit du monde extérieur, particulièrement en cette époque difficile.

Lire la suite…

La colonne vertébrale: lieu sacré

L’ivresse du divin est connue de ceux qui accomplissent la totalité de l’arbre de vie qu’est la colonne vertébrale, arbre de vie et arbre de la connaissance, puisqu’en Eden, selon la Genèse, Dieu plante cet arbre qui est un et deux, le même arbre, cependant distingué par des fonctions différentes.

Lire la suite…

La posture du Palmier: tâdâsana

Debout, pieds réunis, le corps, entièrement relaxé, subit l’attraction due à la force de pesanteur. S’il n’offre aucune opposition à celle-ci, le corps se tasse de plus en plus sur lui-même, jusqu’à avoir besoin d’être soutenu par un tuteur. L’adhérence au sol serait alors si forte que l’on se trouverait bien incapable de faire le moindre pas.

Lire la suite…

Quand arbre et homme se superposent

Dans les ensembles symboliques où arbre et homme se superposent, les pieds deviennent racines, pôles terrestres et la chevelure, frondaison captant par capillarité les énergies célestes, Carl Gustav Jung a longuement analysé ces représentations dans « Les Racines de la conscience » (Editions Albin Michel). Il les rattache à un archétype fondateur dans lequel l’arbre, image de vie, est pris comme l’analogue d’une croissance psychique, puis spirituelle. Bien évidemment, la Posture de l’Arbre, dans le Yoga classique, active ces dimensions cachées et, en particulier, la circulation entre des pôles qui, autrement, resteraient irrémédiablement séparés. La Chine ancienne use des mêmes données, en attribuant à l’homme le chiffre trois, pour être l’intermédiaire entre le un et le deux, l’impair et le pair, le yang et le yin, le ciel et la terre.

Lire la suite…

Alignement divin

Le Kundalini Yoga est conçu pour favoriser le flux d’énergie dans les canaux d’énergie du corps, et plus particulièrement au niveau des canaux d’énergie qui circulent le long de la colonne vertébrale. Lorsque la colonne vertébrale n’est pas correctement alignée, il y a a des obstructions dans les canaux d’énergie et celle-ci ne peut circuler comme elle le devrait.

Lire la suite…

Verticaliser la colonne vertébrale pour découvrir sa force

Verticaliser la colonne vertébrale formelle constitue une condition indispensable, sur le plan anatomique, à l’écoute et à la parole. Les travaux de nombreux médecins et hommes de science ont montré que cette verticalisation devait se construire tôt dans la vie, pour que ces fonctions puissent s’accomplir pleinement.

Lire la suite…

La croissance de l’arbre d’Homme

Parmi les nombreux symboles de la colonne vertébrale, l’arbre et l’échelle se rencontrent dans les différentes traditions, ainsi que le serpent. Images archétypielles d’une très grande force qui doivent parler plus que jamais à l’humanité d’aujourd’hui, elles expriment un potentiel, une capacité d’enfantement.

Lire la suite…

Colonne vertébrale et mariages intérieurs

L’homme est pour Dieu ce qu’est le féminin intérieur par rapport à chacun de nous. Il constitue cette réserve d’énergie divine, ce « Tout possible divin ». Ou bien, il travaille à l’accomplissement de ce Tout possible divin, en célébrant ses mariages intérieurs, ou il s’enferme dans la répétition: banalisation, identification au monde extérieur aboutissant au désespoir.

Lire la suite…