Yoga Nidra: technique de pratyahara

Voyons ce que Swami Satyananda (dans Yoga Nidra) dit sur le Yoga Nidra en tant que technique de pratyahar (retrait des sens):

La majorité d’entre nous, passe la plus grande partie de sa vie de veille, le mental tourné vers le dehors, dans la préoccupation essentielle et constante des événements qui surviennent à l’extérieur du corps. Le mental a été habitué depuis la naissance à s’extérioriser, et comme toute habitude, celle-ci est bien difficile à surmonter. Le plus grand obstacle est constitué par les messages que le mental reçoit continuellement du monde extérieur, par l’intermédiaire des sens. Nous ne parviendrons jamais à nous dissocier vraiment du monde extérieur, tant que notre mental n’aura pas été entraîné à ignorer le courant incessant des stimuli des sens. Ce n’est pas aussi dur qu’il y paraît, car le mental ignore spontanément nombre de stimuli externes et ne sélectionne que ce qui l’intéresse. Nous essayons dans pratyahara de développer cette fonction naturelle et d’arriver au point où tous ces stimuli sont laissés pour compte.

Or le mental ressemble à un gosse espiègle: il fait le contraire de ce que nous voulons qu’il fasse. Aussi, quand nous essayons de nous fermer aux données des sens, le mental répond en les intensifiant. Mais tentez au contraire, les yeux fermés de forcer le mental à se tourner vers les bruits extérieurs, et au bout d’un certain temps, il s’en désintéressera et s’en écartera automatiquement, ce qui est exactement le but visé dans le Yoga Nidra.

Des articles qui pourraient vous intéressez...

Les commentaires sont clos.