Regardez le fait de penser tel qu’il est

Je ne vous suggère pas de rejeter, de contrôler ni de tenter d’arrêter vos pensées.

Ce que vous faites simplement c’est les autoriser. Vous regardez le fait de penser tel qu’il est. Au lieu de le rejeter ou de le chasser, vous vous ouvrez a lui , vous vous dirigez vers lui en restant centré sur lui et, quand vous vous en approchez, c’est comme tenter d’approcher un arc en ciel. Vous le traversez et ne trouvez que de l’espace. Où encore, vous ressentez de l’espace autour et à l’intérieur de cette pensée. Il ne s’agit ni de rejeter , ni d’inviter les pensées. Dès que vous vous sentez spacieux, la pensée ne peut se maintenir davantage. (Tenzin Wangyal Rinpoché dans L’éveil de l’esprit lumineux aux Editions Claire Lumière)

Des articles qui pourraient vous intéressez...

Les commentaires sont clos.