Trouver la véritable richesse

Un guide spirituel n’a rien à vous donner, il vous demande tout simplement de regarder à l’intérieur, en vous-même. Voilà ce que nous enseigne cette parabole dont Eckhart Tollé se sert pour introduire le premier chapitre du Pouvoir du moment présent:

« Un mendiant était assis sur le bord d’un chemin depuis plus de trente ans. Un jour, un étranger passa devant lui. «Vous avez quelques pièces de monnaie pour moi ?» marmotta le mendiant en tendant sa vieille casquette de baseball d’un geste automatique. «Je n’ai rien à vous donner», répondit l’étranger, qui lui demanda par la suite : «Sur quoi êtes-vous assis ?» «Sur rien, répondit le mendiant, juste une vieille caisse. Elle me sert de siège depuis aussi longtemps que je puisse m’en souvenir.» «Avez-vous jamais regardé ce qu’il y avait dedans ?» demanda l’étranger. «Non, répliqua le mendiant, pour quelle raison ? Il n’y a rien.» «Jetez-y donc un coup d’oeil», insista l’étranger. Le mendiant réussit à ouvrir le couvercle en le forçant. Avec étonnement, incrédulité et le coeur rempli d’allégresse, il constata que la caisse était pleine d’or. (…)

Ceux qui n’ont pas trouvé leur véritable richesse, c’est-à-dire la joie radieuse de l’Être et la paix profonde et inébranlable qui l’accompagnent, sont des mendiants, même s’ils sont très riches sur le plan matériel. Ils se tournent vers l’extérieur pour récolter quelques miettes de plaisir et de satisfaction, pour se sentir confirmés, sécurisés ou aimés, alors qu’ils abritent en eux un trésor qui non seulement recèle toutes ces choses, mais qui est aussi infiniment plus grandiose que n’importe quoi que le monde puisse leur offrir. »

Des articles qui pourraient vous intéressez...

Les commentaires sont clos.