La réaction du corps au froid (3 vidéos)

Quelques givrés… L’avis d’un médecin du sport… L’exposition au froid c’est un yoga, une méditation… Les sécrétions d’adrénaline… La cryothérapie… Le froid modifie le microbiote et influence le système immunitaire… La méthode Wim Hof… Les graisses brunes et la production de chaleur… 



(Partie 1) Quelques Givrés, un groupe d’amis, se baignent quasiment tous les jours en hivers dans le lac de Genève, un rituel perpétué depuis 15 ans pour certains…

La médecine du sport est la seule à s’être un peu intéressée au froid… En particulier, l’effet psychologique est manifeste, un effet euphorisant en lien avec la production de certains neurotransmetteurs comme la sérotonine ou la dopamine (entrainant des phénomènes de récompense)…

C’est un yoga qui demande de la concentration, être dans l’instant présent.

Pour le corps, l’exposition au froid est un stress intense qui entraîne une sécrétion d’adrénaline (vasoconstriction, augmentation de la fréquence cardiaque, etc). Ensuite, au sortir de l’exposition, une contre régulation se produit et différents systèmes s’activent pour un retour au calme (système nerveux autonome parasympathique), entraînant une régénération tissulaire.

(Partie 2) Rituel dans une chambre de cryothérapie: 30 sec à -10°, 30 sec à -60° puis enfin 2 min à -110°. Un froid intense et sec qui permet aux sportifs de mieux récupérer de leurs efforts…

(Partie 3) Des recherches en laboratoire… La méthode Wim Hof…

Des articles qui pourraient vous intéresser...

Les commentaires sont clos.