Yoganidrasana ou shavasana

Pour aborder le yoga Nidra et le comprendre, il faut à chaque instant respecter un entraînement mental rigoureux: mesurer ses paroles – éviter les bavardages inutiles et la confusion des pensées, observer le silence de l’esprit -, s’éloigner des projections et des fantasmes, et dominer les élans du désir et la force de l’aversion.

> Shava la Mort et Nidra le Sommeil dorment ensemble pour l’éternité <

Pour les novices, Shavasana représente une posture de détente, mais pour les initiés au sommeil yogi, elle est l’asana du yoga nidra. Etendu sur le dos, bras et jambes légèrement ouverts, la paume des mains tournée vers le ciel, abandonnez le poids de votre corps dans la terre qui le recueille.

Point par point, prenez conscience de chaque muscle, chaque articulation, chaque cellule, et offrez-leur la détente, puis le corps et enfin le sommeil. Là, seule la conscience d’être sans être demeure infiniment présente (extrait de Le yoga au jour le jour de Davina Delor).

Des articles qui pourraient vous intéresser...

Les commentaires sont clos.