Le Yoga de l’amour divin

Pour un yoga intégral, les méthodes spécialisées du Râdja-yoga et du Hatha-yoga sont parfois utiles à certains stades du développement, mais elles ne sont pas indispensables dans l’ensemble. Il est vrai que leurs buts principaux doivent faire partie de l’intégralité du yoga, mais on peut y arriver par d’autres moyens.

A écouter ci-dessous, une lecture d’un extrait de: La Synthese des Yogas II – Le Yoga de la connaissance integrale – Le Yoga de l’amour divin, de Sri Aurobindo

Les méthodes du yoga intégral, en effet, doivent être essentiellement spirituelles, et dépendre à une grande échelle de méthodes physiques ou de procédés psychiques ou psycho-physiques stéréotypés, c’est substituer un fonctionnement inférieur à un fonctionnement supérieur. Nous aurons l’occasion de revenir sur cette question plus tard quand nous aborderons le principe final de synthèse des méthodes auquel conduit notre étude des différents yogas…

 

La Synthèse des Yogas est sans doute, avec La Vie Divine, l’œuvre « philosophique » majeure de Sri Aurobindo. Il y expose l´essentiel des trois voies principales du yoga (le yoga des œuvres ou de l´action, Karma Yoga ; le yoga de la connaissance, Jnana Yoga ; le yoga de l´amour et de la dévotion, Bhakti Yoga), et propose une synthèse de ces voies dans un yoga intégral, le yoga de la perfection de soi. 

Des articles qui pourraient vous intéresser...

Les commentaires sont clos.