Coordination des groupes musculaires

Coordination des groupes musculaires

La plupart des mouvements sont produits par plusieurs muscles qui agissent en groupe plutôt que seuls. On parle ainsi, par exemple, des muscles fléchisseurs du coude (biceps brachial, brachial et brachio-radial) et des muscles extenseurs du coude (triceps brachial, anconé).

La majorité des muscles forment également des paires qui s’opposent (sont antagonistes) de part et d’autre d’une articulation. Toute articulation mobile est ainsi animée par des muscles antagonistes, c’est à dire qui permettent des mouvements opposés.

Le muscle qui se contracte pour produire le mouvement souhaité est appelé « agoniste » alors que l’autre muscle, celui qui s’étire et cède à l’action du premier est dit « antagoniste ».

Exemple, si le mouvement est la flexion de coude, alors le biceps brachial est le muscle agoniste et le muscle opposé à la flexion, soit le muscle permettant l’extension du coude (triceps brachial), est le muscle antagoniste.

Il ne faut cependant pas en conclure que le biceps est toujours l’agoniste et le triceps, l’antagoniste. Lorsque l’on effectue le mouvement opposé, soit l’extension du coude, le contraire se produit. Le muscle agoniste devient l’antagoniste, et inversement.

Les mouvements impliquent une « coordination musculaire », car si l’agoniste et l’antagoniste se contractaient en même temps avec autant de force, il n’y aurait pas de mouvement.

A lire également:
Le squelette
Les os de la tête / Les os du tronc / Les membres supérieurs / Les membres inférieurs
Les articulations
Classification des articulations / Différents types d’articulations synoviales / Les mouvements permis par les articulations synoviales
Les muscles
Comment sont produits les mouvements / Principaux muscles squelettiques / Coordination des groupes musculaires / Les noms des muscles

Des articles qui pourraient vous intéressez...

Les commentaires sont clos.