Principaux muscles squelettiques

Principaux muscles squelettiques

Le corps humain compte plus de 600 muscles. Ils peuvent être répartis de diverses manières et par groupes, selon leur localisation, l’action commune qu’ils effectuent, la région du corps sur laquelle ils agissent, leurs origines et leurs insertions, leur innervation, etc.

Voici une énumération très sommaire :

Les muscles de l’expression faciale, qui entourent les orifices des yeux, de la bouche et du nez. Ils permettent de communiquer et d’exprimer une grande diversité d’émotions. Leurs particularité est d’imprimer un mouvement à la peau plutôt qu’à une articulation

Les muscles des mouvements des yeux (des globes oculaires), qui se caractérisent par une capacité à se contracter avec rapidité et font partie des muscles squelettique qui sont commandés avec la plus grande précision.

Les muscles des mouvements de la langue dont la mobilité est essentielle pour la locution, la mastication, la gustation et la déglutition.

Les muscles des mouvements de la mâchoire inférieure, également appelés muscles masticateurs car c’est par leur action que la nourriture est mâchée.Ils font partie des muscles les plus puissant du corps, ces muscles œuvrant ensemble, la force de la mâchoire peut atteindre 25 kg sur les incisives et plus de 90 kg sur les molaires.

Les muscles des mouvements de la tête, ainsi que son maintien en équilibre sur la colonne vertébrale, qui permettent les mouvements de flexion, extension, inclinaisons latérales et rotations.

Les muscles de la respiration, à savoir ceux qui modifient la taille de la cavité thoracique et permettent le mouvement de ventilation. Le plus volumineux et le plus important de ces muscles est le diaphragme qui par sa contraction produit l’inspiration. D’autres muscles, nombreux, participent à la respiration. Les muscles dits « inspirateurs costaux » qui visent à ouvrir la cage thoracique en tractant les côtes et le sternum et les muscles expirateurs, tels les abdominaux qui lorsqu’ils se contractent repoussent les viscères qui à leur tour repoussent le diaphragme, diminuant ainsi la dimension de la cavité thoracique et entrainant une compression des poumons et une expulsion de l’air. (voir: ventilation pulmonaire)

Les muscles abdominaux sont constitués du transverse, du droit de l’abdomen, de l’oblique externe et interne. Ces muscles s’étendent du thorax et de la colonne vertébrale à la partie supérieure du bassin. Ils contribuent à contenir et protéger les viscères et la colonne vertébrale, interviennent dans la respiration et jouent un rôle dans les mouvements de flexion, flexion latérale et rotation de la colonne vertébrale. Ils participent également à la défécation, à la miction et produisent la force nécessaire à l’accouchement.

Les muscles du plancher pelvien et du périnée qui ferment la partie inférieure du bassin. Ils soutiennent et maintiennent en place les viscères, aide à la miction, maintient le canal anal et l’anus fermés, etc.

Les muscles des mouvements de la colonne vertébrale, très nombreux, forment une architecture complexe. Ils constituent la plus grande masse musculaire du corps, ils présentent une grande diversité de formes, en de nombreux endroits ils se chevauchent (certains sont superficiels, d’autres profonds) et leurs lieux d’origine et leurs insertions sont très diversifiées. Grâce aux mobilités de la tête et de la colonne vertébrale, l’action de ces muscles se décline en flexion, extension, flexion latérale, rotation, translation et surtout stabilisation du tronc. Selon leur action sur les côtes, certains de ces muscles permettent également l’élévation des côtes au cours de l’inspiration.

Les muscle des mouvements de la ceinture scapulaire qui permettent les mouvements de l’omoplate et de la clavicule. Pour l’essentiel ces muscles visent à stabiliser l’omoplate de telle sorte qu’elle serve de point d‘ancrage stable à la plupart des muscles qui mobilisent le bras.

Les muscles des mouvements de l’humérus. La plupart de ces muscles trouvent leur origine sur l’omoplate, ce sont les muscles scapulaires. Les autres, qui sont fixés au squelette du thorax, tel le grand pectoral et le grand dorsal, sont appelés muscles axiaux. Ces muscles (en particulier les muscles profonds) renforcent et stabilisent l’articulation de l’épaule, et engendrent l’ensemble des nombreuses possibilités de mouvements du bras par rapport à l’omoplate : l’antépulsion, la rétropulsion, l’abduction, l’adduction et la rotation interne ou externe.

Les muscles des mouvements du radius et du cubitus qui pour la plupart participent à la flexion et l’extension du coude. Certains muscles assurent également la pronation et la supination.

Les muscles des mouvements du poignet, de la main et des doigts. Ces muscles sont très nombreux et diversifiés car les capacités motrices (préhension etc) de la main et des doigts en particulier sont très sophistiquées et d’une extrême finesse.

Les muscles des mouvements du fémur ont pour la plupart leur origine sur la ceinture pelvienne et leur insertion sur le fémur. Parmi les plus connus, on compte le psoas, les fessiers et les adducteurs. Compte tenu de sa forme articulaire, l’articulation de la hanche peut effectuer des mouvements dans de nombreuses directions : flexion, extension, abduction, adduction et rotations.

Les muscles qui agissent sur le fémur, la rotule et le tibia. Certains assurent l’extension de la jambe (et participent aussi à la flexion de la cuisse) dont le quadriceps fémoral qui est un des plus gros muscles du corps ; d’autres, à l’arrière de la cuisse, assurent la flexion de la jambe.

Les muscles des mouvements du pied et des orteils. Ces muscles sont nombreux et diversifiés et permettent une grande variété de mouvements du pied (flexion, extension, supination, pronation, abduction, adduction, éversion et inversion) et des orteils (flexion, extension, abduction, adduction).

A lire également:
Le squelette
Les os de la tête / Les os du tronc / Les membres supérieurs / Les membres inférieurs
Les articulations
Classification des articulations / Différents types d’articulations synoviales / Les mouvements permis par les articulations synoviales
Les muscles
Comment sont produits les mouvements / Principaux muscles squelettiques / Coordination des groupes musculaires / Les noms des muscles

Des articles qui pourraient vous intéressez...

Les commentaires sont clos.