Les mouvements permis par les articulations synoviales

Les mouvements permis par les articulations synoviales

Le corps humain possède une grande diversité de mouvements articulaires. Ceux-ci dépendent de l’articulation et de sa forme anatomique. Des termes précis sont utilisés pour décrire ces mouvements.

Flexion / Extension

La flexion et l’extension sont des mouvements opposés l’un à l’autre. La flexion est le mouvement qui rapproche les uns des autres les segments d’un membre entraînant une diminution de l’angle entre ces segments. A l’inverse, l’extension augmente l’angle entre les os, souvent en alignant les segments d’un membre. Exemple: flexion /extension du coude, de la hanche ou du genou.

Quelques particularités sont à noter. Souvent, on parle d’antépulsion pour désigner la flexion de l’épaule et de rétropulsion pour son extension. Au niveau de la cheville, on parle de dorsiflexion pour la flexion du pied sur la jambe et de flexion plantaire pour le mouvement inverse lorsque l’on tend le pied pour l’aligner avec la jambe. Il est également question de flexion latérale pour désigner le mouvement du tronc vers la droite ou la gauche.

Le mouvement qui consiste à prolonger une extension au-delà de la position anatomique est appelé hyperextension.

Adduction / abduction

L’abduction est le mouvement qui éloigne un os de la ligne médiane du corps tandis que l’adduction est le mouvement qui rapproche un os de la ligne médiane du corps.

Rotation

La rotation est le mouvement d’un os autour de son axe longitudinal.

Mouvements spéciaux

Il est d’autres mouvements plus particuliers qui ne sont permis que par certaines articulations seulement :

  • La circumduction désigne le mouvement au cours duquel l’extrémité d’une partie du corps décrit un cercle. Ce n’est pas un mouvement isolé, mais plutôt une séquence continue de mouvements de flexion, d’abduction, d’extension et d’adduction.
  • La pronation et la supination, au niveau de l’avant-bras, désignent la position relative du radius et de l’ulna (les 2 os de l’avant-bras). Ces mouvements s’observent aisément coude fléchi. La supination amène la paume de la main à se tourner vers le ciel, et le mouvement inverse de pronation, amène la paume à se tourner vers le sol.
  • L’inversion et l’éversion sont des mouvements spécifiques à l’articulation de la cheville. L’inversion des chevilles amène les 2 plantes de pieds à se faire face tandis que l’éversion les oriente dans des directions opposées.
  • L’élévation et l’abaissement désignent l’élévation d’une partie du corps en position supérieure ou inférieure. Lorsque l’on hausse les épaules, l’omoplate réalise une élévation et inversement, lorsque l’on replace les épaules soulevées dans la position anatomique, l’omoplate est abaissée.
  • L’opposition est un mouvement propre au pouce qui lui permet de croiser la paume pour aller toucher les bouts des doigts de la même main. Ce mouvement est propre aux humains et aux primates, il leur permet de saisir et de manipuler des objets avec une grande précision.

A lire également:
Le squelette
Les os de la tête / Les os du tronc / Les membres supérieurs / Les membres inférieurs
Les articulations
Classification des articulations / Différents types d’articulations synoviales / Les mouvements permis par les articulations synoviales
Les muscles
Comment sont produits les mouvements / Principaux muscles squelettiques / Coordination des groupes musculaires / Les noms des muscles

Des articles qui pourraient vous intéressez...

Les commentaires sont clos.