Les bienfaits de la respiration du feu

Les bienfaits de la respiration du feu

Les bienfaits de la pratique de la respiration du feu  (décrite ici) sont très nombreux, tant du point de vue physique que mental et énergétique.

Par friction ou, plus exactement par barattage, elle ne vise pas d’autres objectifs que d’attiser le feu latent, consumer les obstacles, réveiller une énergie irradiante, épurer le corps et l’esprit et amener à la perfection.

  • Augmente le métabolisme.
  • Renouvelle l’air résiduel (l’air qui reste malgré tout dans les poumons après une expiration complète – voir ici), décrasse et rejette les toxines et les autres impuretés des poumons.
  • Active par pompage la circulation sanguine.
  • Entretient la souplesse du tissu pulmonaire.
  • Entretient la souplesse et de la mobilité du diaphragme.
  • Tonifie les muscles de la sangle abdominale.
  • Masse les organes internes, le cœur, la rate et l’appareil digestif : foie et vésicule biliaire, estomac, pancréas, les intestins, etc.
  • Améliore la digestion et lutte contre la constipation.
  • Décongestionne les yeux et les sinus.
  • Stimule la glande thyroïde, ce qui est tout indiqué pour les hypothyroïdiens.
  • Élimine les dépôts de graisse, principalement au niveau abdominal.
  • Renforce le système immunitaire.
  • Équilibre le système neurovégétatif.
  • Synchronise les biorythmes du corps.
  • Suivant le regard de l’Ayurveda, cette respiration augmente Pitta et réduit Kapha. Ainsi, elle guérit toutes les maladies qui proviennent d’un excès de Kapha. Pratiquée doucement, elle est favorable pour Vata, car elle augmente le niveau global d’énergie.
  • Dynamise, énergise et permet de sortir d’un état mental introverti et apathique.
  • Lutte contre le stress et la dépression.
  • Dissipe les pensées récurrentes.
  • Accroît la lucidité mentale.
  • Conduit à la sérénité et à la plénitude
  • Réduit les impulsions de dépendance envers les drogues, la cigarette et les nourritures addictives.
  • Renforce le chakra du nombril.

Des articles qui pourraient vous intéresser...

Les commentaires sont clos.