Bienfaits de la respiration yogique

Les bienfaits de la respiration yogique

La respiration yogique (décrite ici) est source de nombreux bienfaits : physiologiques, psychologiques et énergétiques:

Oxygénation

Selon la corpulence de la personne, la respiration yogique mobilise environ 4,5 litres d’air. C’est 8 à 10X plus d’air que la respiration normale, calme et inconsciente qui brasse tout au plus 500 ml.

La respiration yogique, gonfle d’avantage les alvéoles et recrute également différents territoire alvéolaires sous-employés. Ce volume accru d’air brassé et l’augmentation des surfaces d’échanges entre l’organisme et l’environnement favorisent les meilleurs apports en oxygène et un rejet efficace des déchets, en particulier le gaz carbonique.


Massage

La respiration yogique constitue un véritable massage interne. Les actions de pompage des muscles du plancher pelviens et des abdominaux lors de l’expiration et du diaphragme lors de l’inspiration mobilisent l’ensemble des organes internes.

Cela augmente la circulation sanguine et le retour veineux, favorise le drainage lymphatique et l’évacuation des déchets et des toxines, active le péristaltisme du tube digestif (contractions qui assure la progression du bol alimentaire) et favorise ainsi le transit intestinal.


Apaisement

La respiration est directement liée à l’activité mentale et aux émotions, c’est un bon baromètre de l’état d’esprit. Par exemple, l’anxiété est souvent associée à une respiration superficielle et rapide ; la colère, à une respiration courte et forcé ; le chagrin, à une respiration arythmique et haletante ; et dans la dépression, la respiration s’apparente au soupir.

Dès que « l’esprit s’agite », la respiration en fait de même. Inversement, un esprit calme et apaisé amène à une respiration plus profonde et ralentie.

Or, la réciproque est tout aussi vraie. Ainsi, une respiration lente et profonde exerce un effet calmant sur le mental, tout comme une respiration maintenue à une fréquence rapide, correspondant à un état de stress ou d’anxiété, prolonge ces mêmes émotions.

Il a été mis en évidence qu’une respiration profonde entraine la libération d’endorphines dans l’organisme. Cette substance, aussi appelée « hormone du bonheur », est bien connue pour être bénéfiques contre l’anxiété et la dépression. La respiration yogique est pour ainsi dire un médicament naturel : antalgique, anxiolytique, antidépresseur et antifatigue.


Plénitude et vacuité

Au-delà des bénéfices physiologiques et psychologiques, le but principal de la respiration yogique (ainsi que de tous les pranayama), est de nous revitaliser par l’énergie pranique et de maîtriser la circulation de cette énergie.

L’inspiration est l’action de recevoir ce prana, cette énergie primordiale sous la forme du souffle. L’inspiration c’est « remplir la jarre » (kumbakha) du corps, savourer cette énergie et diffuser ses bienfaits dans tout l’être. L’expiration consiste à évacuer ce souffle, à purifier l’être de ses résidus et, finalement, à abandonner l’énergie individuelle, le « je », à l’énergie primordiale.

Par cette respiration consciente, deux mouvements porteurs de sens sont réalisés: celui d’une plénitude à l’inspiration qui met le pratiquant en osmose avec la totalité du cosmos ; et celui d’une vacuité, d’une paix et d’une quiétude à l’expiration qui manifeste la nature essentielle de l’être.


Et… La littérature du kundalini yoga cite beaucoup d’autres bénéfices à la pratique de la respiration yogique. Parmi ceux qui n’ont pas encore été évoqués, il est dit par exemple que la respiration yogique :

  • Nettoie le sang / Régule le PH du corps.
  • Favorise la circulation du liquide céphalo-rachidien.
  • Stimule les sécrétions de l’hypophyse (glande pituitaire) et accroit de la sorte l’intuition.
  • Amène le mental vers un état de vigilance.
  • Aide à lutter contre les dépendances.
  • Brise les schémas de comportements habituellement inconscients tels que les sentiments d’insécurités et les peurs.
  • Conforte diverses qualités telles la clarté de l’esprit et la patience.
  • Revitalise et réajuste le champ magnétique.
  • Relâche les blocages énergétiques dans les méridiens.

En vidéos, sur la chaîne YouTube Yoga Ekongkar :

Des articles qui pourraient vous intéresser...

Les commentaires sont clos.