Concentration des yeux (drishti)

Concentration des yeux

Le yoga propose de nombreuses pratiques oculaires, appelées drishti.

Drishti signifie « regard » en sanskrit et désigne des points de fixation et de concentration du regard. Au même titre que les moudra des mains, du corps, de la langue, etc, il s’agit de gestes qui permettent de canaliser le flux des énergies, et par là-même des pensées.

« Les yeux sont les portes du mental et lui sont intimement liés. S’ils sont fixes, le mental se fixe » Satyananda.

Elles peuvent être pratiquées isolément, comme des techniques autonomes, mais elles trouvent communément leur place lors des méditations, ainsi que durant la pratique des postures ou les exercices respiratoires.

Les points de fixation du regard sont nombreux et les techniques de fixation du regard peuvent être simples ou sophistiquées. La fixation peut être portée sur une partie précise du corps (bout du nez, pointe de la langue, nombril, orteils, etc) tout comme dans une direction extérieure au corps (ciel, au loin à gauche ou à droite, etc).

Il est intéressant de noter qu’il s’agit surtout de fixer son attention avec une orientation spécifique des yeux plutôt que strictement poser le regard, entendu que plusieurs de ces points sont impossibles à voir (chakra du cœur par exemple) et que ces exercices se pratiquent également paupières complètement ou au 9/10ème fermées.

Dans la pratique du Kundalini Yoga, lors de la méditation en particulier, il est habituel de porter sa concentration et ses yeux vers l’un des points du corps suivants:

1. l’espace inter-sourciller (3ème oeil)
2. le bout du nez
3. le centre lunaire à la pointe du menton
4. le chakra de la couronne (la dixième porte) au sommet de la tête.

A lire également:
 Techniques du YogaPosture (asana) – Geste (moudra) – Contraction (bandha) – Concentration des yeux – Maîtrise du souffle (pranayama)

Des articles qui pourraient vous intéressez...

Les commentaires sont clos.