Les bienfaits de la méditation

Les bienfaits de la méditation

Dans les milieux religieux et spirituels, mais également et de plus en plus dans le grand public, il est admis que la pratique de la méditation engendre de nombreux bienfaits.

Plusieurs attitudes tissent la trame de la pratique méditative: le non-jugement, la patience, l’émerveillement, la confiance, l’acceptation, le non-effort, le lâcher-prise, l’attention portée sur le moment présent, etc. Autant d’attitudes qui peuvent expliquer pourquoi la méditation est la source d’un bien-être général, augmente la qualité de vie, procure un plus grand calme et une plus grande clarté d’esprit (même dans l’adversité), permet de mieux gérer ses émotions, améliore la confiance en soi, etc.

Et tout ceci est en train d’être confirmé… scientifiquement !

De nombreuses expériences menées au cours des quarante dernières années par des chercheurs occidentaux ont montré que la méditation améliore considérablement nos capacités psychiques ainsi que notre santé.

En particulier, des études sur la méditation menées avec des moines bouddhistes dans des laboratoires universitaires américains ont rapporté des résultats qui bousculent les connaissances médicales.

La méditation peut maintenant être associée à l’amélioration d’une variété d’affections dont le stress, l’anxiété, la dépression, les troubles du comportement alimentaire, certaines addictions, etc.

D’un point de vue strictement physiologique, on observe que la méditation engendre le ralentissement du métabolisme: baisse des rythmes cardiaque et respiratoire, baisse de la production de gaz carbonique, diminution de la tension musculaire et ralentissement des ondes cérébrales.

D’autres recherches révèlent qu’elle prévient certains troubles cardiovasculaires, réduit l’hypertension, diminue le taux de cholestérol, réduit les symptômes de douleur chronique, renforce le système immunitaire (augmente le taux d’anticorps et des cellules souches dans le sang), accélère certaines guérisons (comme celle du psoriasis), etc

Mais au-delà de ces vertus thérapeutiques, des recherches de pointe, particulièrement en neurosciences, ont mis en évidence que la méditation augmente les capacités d’attention et de concentration, améliore les fonctions cognitives, et développe de nouveaux comportements et des changements d’attitudes: plus de pensées et de sentiments « positifs » (joie, curiosité, enthousiasme), une tendance moindre à la colère, moins de rumination mentale, plus d’empathie envers les autres, plus d’altruisme et plus de « bonheur ».

Ainsi, l’ensemble de ces bienfaits psychologiques et physiologiques mesurables indiquent qu’indépendamment du contexte culturel ou religieux, la méditation peut être utilisée par tous comme une approche favorisant le bien-être et qu’en plus d’offrir un moment unique avec soi-même (et de façon ultime avec « tout l’univers »), elle apporte des bénéfices préventifs et thérapeutiques sur la santé.

Une courte vidéo (en anglais) publiée par The Huffington Post:

A lire également:
Les bienfaits de la méditation – Le chemin de la pacification de l’esprit – Quelques méditationsCommunications célestes – Tratakam

Des articles qui pourraient vous intéressez...

Les commentaires sont clos.