Les qualités de la nourriture

Les qualités de la nourriture

Trois qualités (gounas)

Dans la tradition yogique, des qualités propres peuvent être associées aux différents types d’aliments.

Suivant la théorie dite des gounas, les aliments peuvent être considérés comme étant sattviques, rajasiques ou tamasiques, en fonction des vertus qu’ils présentent, des sens qu’ils stimulent et de leurs effets sur le mental et l’équilibre des doshas.

Les aliments peuvent ainsi être :

  • neutres, légers et équilibrants (sattviques)
  • positifs et énergisants (rajasiques)
  • négatifs, lourds ou souillés (tamasiques)

La plupart des fruits et des légumes (gorgé de soleil) sont sattviques, les épices, l’ail, les oignons et beaucoup de produits de la terre sont rajasiques et enfin toutes les viandes, les œufs, les aliments industriels, les conserves, l’alcool et les drogues sont tamasiques.

Les aliments sattviques sont bénéfiques pour la santé, ils procurent la joie et le calme mental. Les aliments rajasiques insufflent de l’énergie ce qui est très utiles dans la vie moderne, mais ils nourrissent également la colère et excitent les passions. Enfin, les aliments tamasiques apportent la lourdeur, la paresse, les sentiments dépressifs et ouvrent la porte aux maladies.

Six saveurs (rasas)

Une importance particulière est également attachée à la saveur des aliments, et ce n’est pas seulement pour des raisons gustatives.

Chaque aliment contient six saveurs en proportions variées, lui donnant ainsi une spécificité unique (amers, acides, piquants, doux/sucré, salés ou astringents). En général une saveur (rasa = essence) prédomine, les autres sont dites non-prédominantes (anurasa).

Et c’est selon leur saveur que chaque aliment affecte l’organisme et l’état de santé de différentes manières. Chacune des six saveurs entretient des liens particuliers et influencent d’une façon spécifique chacun des trois doshas.

Par cette connaissance et l’adoption d’un régime alimentaire choisi, il est possible de maintenir l’état de santé. Et lorsqu’un déséquilibre est identifié, une adaptation réfléchie de l’alimentation devient un véritable remède, un outil de guérison.

Voici une brève description des six saveurs, accompagnée de quelques exemples d’aliments qui les représentent. Notez que la plupart des aliments comprennent plus d’une saveur, à divers degré (source du tableau ci-dessous: Ayurveda Revolution. Et pour en savoir plus : www.ayurvedarevolution.com).


Vous pouvez télécharger ce tabeau au format PDF sur Ayurveda Revolution en suivant ce lien : www.ayurvedarevolution.com

Pour aller plus loin :

  • Santé parfaite – Guérir, rajeunir et vivre heureux avec la médecine indienne – Deepak Chopra – Ed. Poche – 2006
  • Ayurveda, l’équilibre de la vie – Partap Chauhan – Ed. Le Courrier du Livre – 2009
  • Ayurvéda & Nutrition – Vaidya Atreya Smith – Ed. Turiya – 2011

A lire également:
Ayurvéda
 / Nourriture adaptée / Nourriture de qualité / S’abstenir de viande / Avantages du végétarisme / Recettes / Hygiène yogique / Humanologie / Douche froide / Sadhana / Manger consciemment

Des articles qui pourraient vous intéressez...

Les commentaires sont clos.