Tratakam

Tratakam

En sanskrit « trataka » fait référence à la fixité et l’immobilité du regard.

Ainsi, la méditation tratakam est un exercice de fixation oculaire sur un objet très petit, comme la flamme d’une bougie ou la pointe incandescente d’un bâton d’encens. Cette concentration se réalise sans cligner les yeux, jusqu’à ce que les larmes s’écoulent.

Dans la tradition du hatha yoga, tratakam est considérée comme une des 6 actions de purification du corps avec dhauti (vomissement yogique), basti (lavement intestinal), néti (détoxification des narines), nauli (massage abdominal) et kapalabhati (respiration rythmique détoxifiante).

Au même titre que les moudra des mains, du corps, de la langue, etc, tratakam est un « geste » qui permet de canaliser le flux des énergies, et par là-même des pensées (voir : Concentration des yeux – drishti)

« Les yeux sont les portes du mental et lui sont intimement liés. S’ils sont fixes, le mental se fixe » (Satyananda)

Dans le Kundalini Yoga, la pratique de tratakam, appelée « rayonnement mental » est en lien étroit avec celle du Gourou Yoga. Il est dit que le pratiquant « devient ce sur quoi il médite ». Ainsi, plutôt que de fixer le regard sur un objet commun ou la flamme d’une bougie, le pratiquant peu choisir de poser son regard dans les yeux d’une personne sainte ou d’une de ses représentations. Les écritures yogiques témoignent du fait qu’ « un seul regard des yeux d’un saint homme peut guérir l’ensemble des affections physiques et mentales ».

Commencez la pratique dès à présent, plongez votre regard dans les yeux de ces personnes saintes >>> 3 minute 30 de pratique >>>

A lire également:
Les bienfaits de la méditation – Le chemin de la pacification de l’esprit – Quelques méditationsCommunications célestes – Tratakam

Les commentaires sont clos.