Bountiful, blissful, and beautiful

I am bountiful, blissful, and beautiful, bountiful, blissful and beautiful I am.

Èk ong kar, sat gour prasad.

Anand bèa mèri maè,
Satigourou mè paia,
Satigourou ta paia sahaj séti,
Man vajia vadaia,
Rag ratan parvar paria,
Chabad gavan aia,
Chabado ta gavo hari kéra,
Man jini vesaia,
Kahè nanak anand hao,
Satigourou mè paia.

Je suis bienfaisant, bienheureux et magnifique. Bienfaisant, bienheureux et magnifique, je suis.

Le créateur et la création son un. Je le sais par la grâce du Maître.

Je suis en extase, ô ma mère, car j’ai trouvé le vrai Gourou. J’ai rencontré le vrai Gourou, facilement, naturellement. Une merveilleuse musique éclate dans mon cœur. Ses rythmes sont semblables à des bijoux cosmiques. Et ses mélodies donnent tous les pouvoirs. Quand le Maître réside en toi, le mental est comblé et répète la prière. Nânak dit : je demeure dans la béatitude suprême, car j’ai fusionné avec le vrai Gourou.

Ce mantra est pour l’estime de soi et la confiance en soi. Après l’affirmation « Je suis bienfaisant,… », dans certaines compositions, on trouve les paroles de la première partie de l’Anand Sahib, le Chant de l’Extase, ainsi que le mantra « Ek ong kar satgour prasad » qui élève le Soi au-delà de la dualité et établit le courant spirituel.

A lire également:
La science du Naad / Les mantras / Bij et Ashtang mantras / Les mantras et le livre Saint des Sikhs / Mantrathèque

Des articles qui pourraient vous intéressez...

Les commentaires sont clos.