Pour une osmose dynamique de guérison solaire (Surya Kriya)

Cette série d’exercices de Yoga s’appelle Surya en référence à l’énergie solaire (dans l’hindouisme, Surya est le dieu Soleil). Lorsque vous débordez d’énergie solaire, vous n’avez pas froid, vous êtes dynamique, expressif et enthousiaste… Surya c’est aussi l’énergie de la purification, de la digestion et de l’assimilation des sens, pensées et émotions. C’est l’énergie qui stimule la force pranique et l’énergie de la kundalini elle-même.


Cette série d’exercices est une prière aux vertus de guérison de la lumière, de la lumière qui emplit notre propre être. L’évocation du Soleil (Surya) et de la Lumière fait vraiment partie des actes rituels les plus anciens et les plus universels ouvrant à la dimension du sacré.

Vous voulez tester… voici une séance complète guidée par Isabelle Silvagnoli:


Et pour le détail des postures et des temps d’exécution, téléchargez la fiche technique (source: www.ffky.fr):


Quelques infos plus spécifiques sur la respiration par la narine droite

On commence le Surya Kriya par respirer durant 5 minutes par la narines droite. Pour ceux qui connaissent l’anatomie yoguique, vous l’avez compris, cette première posture active un des trois canaux énergétiques principaux, celui qui est situé à la droite de la colonne vertébrale, naissant dans le petit bassin et s’élevant pour déboucher dans la narine droite.

Ce canal énergétique (qu’on appelle Pingala) correspond à l’énergie solaire, le yang, le principe masculin. Une énergie chaude, dynamique, qu’on se représente préférentiellement de couleur rouge et qui renvoie aux éléments Feu et Air. C’est l’énergie masculine. En respirant ainsi par la narine droite, on vient se reconnecter à notre masculin sacré, à cette partie de nous-même reliée au père-soleil, à l’action sereine et réfléchie, à la force du bien, au sentiment de sécurité et au pouvoir protecteur…

Pingala (le canal latéral droit) étant en lien avec le système nerveux sympathique, cette pratique de respiration à droite stimule l’activité musculaire, l’ardeur, l’élan, active la libération de certaines hormones, notamment l’adrénaline, c’est ainsi une pratique qui régule l’énergie nécessaire au travail et à l’action, et permet la restauration de la chaleur du corps (voilà qui va intéresser les pratiquant du Yoga du froid!).


A deux reprises, dans le Surya Kriya, nous pratiquons le Sat Kriya. Dans le Kundalini Yoga, le Sat Kriya est une pratique maîtresse, qui se suffit par ailleurs à elle même. C’est l’exercice par excellence.  Pour des explications spécifiques sur le Sat Kriya, téléchargez la fiche technique (source: www.anahata74.fr) et voyez également la description qui en est faite dans un post sur le groupe Facebook Kundalini Yoga teachings

Cet exercice va puiser dans les énergies des trois premiers chakras (instincts de survie, sexualité) et, d’une manière alchimique, raffine ces énergies pour les faire remonter vers les centres supérieurs et accueillir la Conscience. C’est un exercice essentiel pour accroître la clarté mentale et se débarrasser des peurs.

Et pour pratiquer, voyez cette vidéo (inutile de maîtriser l’anglais pour comprendre l’essentiel):

Les commentaires sont clos.