Respiration en « U » (purification des nadis)

Voici une technique, enseignée en 1969 par Yogi Bhajan et déjà décrite dans la Gheranda Samhita (l’un des trois grands traités fondateurs du hatha-yoga – XVe siècle). Selon Yogi Bhajan, une pratique régulière de ce pranayama (exercice respiratoire) permet de « consumer les karmas de nombreuses vies« . Il s’agit donc d’une technique de « parfaite purification« , à approfondir par tout pratiquant sérieux.


Assied-toi confortablement, colonne vertébrale érigée, en posture du lotus ou tout au moins les jambes croisées, de préférence l’estomac vide ou après un repas léger.


RESPIRATION

La respiration est alternée. Tu respire tantôt par la narine gauche, tantôt par la droite. C’est avec le pouce et l’index de la main droite que tu contrôle cette alternance. Quant tu obture la narine droite, c’est avec le pouce, et quant tu obture la narine gauche, c’est avec l’index. Procédant ainsi, l’index et le pouce forme un « U » (c’est ce moudra de la main droite qui donne son nom à cette respiration).

Les temps d’inspir, de rétention poumon plein et d’expir respectent ces proportions (1:4:2) >>>
sur 1 temps inspir; durant 4 temps demeure poumon plein; sur 2 temps expir.

  • En 1 temps, inspir par la narine gauche (la narine droite étant obturée avec le pouce)
  • Durant 4 temps, demeure poumons pleins
  • Alterne l’obturation. Avec l’index, obture la narine gauche
  • En 2 temps, expir par la narine droite (la narine gauche étant obturée avec l’index)
  • En 1 temps, inspir par la narine droite (la narine gauche étant toujours obturée avec l’index)
  • Durant 4 temps, demeure poumons pleins
  • Alterne l’obturation. Avec le pouce, obture la narine droite
  • En 2 temps, expir par la narine gauche (la narine droite étant obturée avec le pouce)
  • Reprend le cycle

Un truc, pour l’obturation des narines: Pense simplement à changer l’alternance (c’est à dire à changer le doigt obturateur) après la rétention poumon plein.


DRISHTI (concentration oculaire)

Les paupières sont à peine entre-ouvertes, laissant passer un mince filet de lumière (entre-ouvertes au 1/10ème), elles ne « papillonnent » pas. Le regard est légèrement concentrique et porté vers le haut, en fait tu fixe l’espace entre tes sourcils.


VISUALISATION

Connaissant l’anatomie yogique, visualise le parcours du prana, lumineux, lors de l’inspir et l’expir, empruntant tantôt le canal latéral gauche (Ida), tantôt le canal latéral droit (Pingala), longeant la colonne vertébrale.

Ainsi, lorsque tu inspire, la lumière entre par la narine ouverte et monte, dessinant un arc de cercle dans le crâne pour descendre le long de la colonne vertébrale (toujours du côté de la narine ouverte).

Durant la rétention poumon plein, la lumière tourbillonne à la base de la colonne vertébrale, sous le nombril. Elle tourbillonne et grandit, s’accompagnant d’une intense chaleur comme elle le ferait dans un chaudron chauffé sur des braises incandescentes.

Lorsque tu expire, la lumière remonte suivant le trajet du canal latéral de l’autre côté de la colonne vertébrale (puisque nous avons ouvert l’autre narine, obturant la première) pour ressortir et se disperser à l’infini.


MANTRA (voir dans la mantrathèque)

Tu peux pratiquer sans mantra, mais il peut être plus aisé d’assurer le rythme en associant le compte (1:4:2) à l’évocation intérieure d’un mantra. La tradition du Kundalini Yoga offre de très nombreux mantras, choisi celui qui te convient (sachant qu’il t’est loisible d’utiliser tout autre mantra ou sankalpa).

Dans le descriptif de cette technique, il est proposé d’utiliser un Bij mantra, comme Sat Nam ou Wahé Gourou. Ou un mantra plus long comme Sa Ta Na Ma.

Exemple:
Sat Nam (8X sur l’inspir) (32X durant la rétention) (16X sur l’expiration)
Sa Ta Na Ma (1X sur l’inspir) (4X durant la rétention) (2X sur l’expiration)


DUREE de la pratique: de 15 à 62 minutes


A LA FIN: demeure assis et méditatif durant quelques minutes

Les commentaires sont clos.