Toumo, jouez avec le feu

Toumo est un Yoga très ancien, une méditation qui comprend des postures, des exercices respiratoires, le tout accompagné de visualisations (des visualisations plutôt complexes, plutôt étoffées, comme elles le sont habituellement dans les pratiques du bouddhisme tibétain) >>> pour en savoir plus en moins de 10 minutes, une petite vidéo >>>

Cette pratique vise à embrase un feu, un feu intérieur, un feu de sagesse, un feu qui s’élevant va consumer tout ce qui fait obstacle à notre santé fondamentale. Et ce travail, cette pratique, cette méditation engendre, ou plutôt permet de faire l’expérience, d’un état de joie, un état de béatitude, de félicité, un état état non-duel, d’union, de plénitude, de clarté… Vous l’avez compris, le mot pour désigner cet état fait défaut. En sommes, çà nous amène à faire l’expérience de qui on est en vérité, cet état n’est rien d’autre que notre condition originelle.

Allons plus loin dans le descriptif de cette pratique de Toumo. Si on se réfère à l’anatomie yogique, le corps est parcouru par d’innombrables canaux subtils par lesquels circule l’énergie, le souffle de vie. Et parmi tous ces canaux, il en est 3 qui sont particulièrement importants, centraux. Il s’agit du canal central et des deux 2 canaux latéraux qui arpentent l’axe vertébral. Ces 3 canaux sont abouchés les uns aux autres à la base du tronc (dans ce cas, plus exactement 4 travers de doigt sous le nombril). Les 2 canaux latéraux s’élèvent verticalement vers les narines et le canal central vers le sommet du crâne. Et comme vous le savez, sur le canal central, on identifie des zones de concentration de l’énergie, les chakras, etc. Toutes ces explications, vous les trouverez détaillées dans d’autres vidéos: Les chakrasLe déploiement de la KundaliniL’énergie Kundalini (c’est quoi?)

Cette pratique de Toumo, de l’éveil du feu intérieur permet de faire s’absorber tous les souffles d’énergie (en particuliers les souffles des 2 canaux latéraux) dans le canal central. Et c’est ce travail qui amène à une profonde transformation et produit cette expérience de joie et de félicité, cette expérience de béatitude.

Cette pratique de Toumo est d’autant plus intéressante qu’elle convient parfaitement à l’esprit occidental, à notre manière de voir, nous les occidentaux. Là, je reprend des propos de Lama Thoubten Yéshé (La béatitude du feu intérieur). La pratique de Toumo ne manque pas d’intérêt pour nous occidentaux qui apprécions beaucoup travailler avec la matière, avec l’énergie… Parce que c’est exactement de çà dont il s’agit. Nous, nous aimons jouer avec la matière, l’arranger, la transformer, la manipuler. Avec le feu intérieur, on fait exactement çà, à la différence que c’est avec notre énergie interne, avec nos ressources personnelles de plaisir, de désir, que l’on joue…

Et puis, sans vouloir caricaturer, nous, les occidentaux, nous aimons obtenir des résultat satisfaisant assez vite, immédiatement même. Et bien, cette satisfaction immédiate, le feu intérieur vous la procure. C’est un processus très simple, très concret, très scientifique et très logique. Vous n’avez pas besoin de croire que le feu intérieur procure la joie et la félicité pour que çà marche; vous faite juste la pratique et vous obtenez les résultats.


En vidéos, sur la chaîne YouTube Yoga Ekongkar :

Les commentaires sont clos.