La respiration pour stimuler les capacités adaptatives de l’organisme

L’exposition au froid (ou au chaud), la respiration, le jeûne, etc sont autant de moyens efficaces pour stimuler les capacités adaptatives de l’organisme. Dans cette courte vidéos (ci-contre) il vous est présenté la loi de l’hormèse, un principe étonnant qui dit qu’un effet bénéfique résulte de l’exposition d’un organisme à une dose « adaptée » d’inconfort. En somme, « Ce qui ne te tue pas, te rend plus fort ».

Par des techniques respiratoires simple (entre autre proposées par Wim Hof), accessibles à tous, il est possible d’influer très significativement sur des fonctions que l’on pensait « autonomes » (c’est à dire: que l’on n’est pas sensé contrôler volontairement) du système nerveux, du système endocrinien et du système immunitaire.

Les commentaires sont clos.