Mode d’emploi pour un auto-massage à l’huile

Comme il s’agit d’un massage très léger, il ne requiert qu’un fond de tasse d’huile chaude. Utilisez une huile distribuée dans les magasins diététiques. Les personnes de constitution Vata préféreront l’huile de sésame ou d’amande ; les Pittas, l’huile d’olive ou de noix de coco ; les Kaphas l’huile de tournesol ou de sésame (pour en savoir plus sur les énergies vitales – Vata, Pitta, Kapha).

Pour faire chauffer l’huile : mettez trois à quatre cuillères à soupe d’huile dans une tasse ou une bouteille en plastique et placez le tout dans un bol d’eau très chaude. Attendez une ou deux minutes, jusqu’à ce que l’huile soit à la même température que la peau. Ou encore vous pouvez verser l’huile dans une tasse en verre et la faire chauffer dix à quinze secondes dans un four à micro-ondes, en faisant très attention de ne pas la porter à trop haute température. Techniquement, le mieux est d’utiliser de l’huile traitée en la portant, pendant un bref moment seulement, à haute température. Vous pouvez également chauffer votre huile à 100°C, en prenant bien soin de garder l’œil dessus à tout moment, pour éviter de mettre le feu.

Le meilleur endroit pour accomplir votre massage est la salle de bains. En dépit des bons effets de l’abhyanga sur votre corps, il ne fait pas de doute que l’accomplir cause un peu de désordre autour de vous : quel que soit le soin que vous prenez, de l’huile va gicler ici et là. Pour minimiser cet inconvénient, utiliser un morceau de plastique (par exemple un sac poubelle) et recouvrez-en le sol au moment de faire votre massage. Ou mettez un petit tabouret en plastique dans votre baignoire et asseyez-vous dessus pour faire le massage. (Sources : Dr Deepak Choppra, Santé parfaite, Ed. J’ai Lu, p.320-321)

Voici deux propositions en fonction du temps dont vous disposez :

Les commentaires sont clos.