Médecine ayurvédique

L’ayurvéda, ou médecine ayurvédique, est un système thérapeutique très complet utilisé depuis plus de 5000 ans, principalement en Inde. Et plus largement, il peut être considéré comme une philosophie de la vie qui vise au maintien de l’équilibre naturel du corps et du mental.

Transmises au départ de manière orale entre les générations, ces connaissances ont ensuite été mises par écrit et représentent une partie des Védas, les textes les plus anciens sur la civilisation humaine. En sanskrit, «ayur» signifie «vie» et «veda» signifie «science ou connaissance».

L’influence de l’ayurvéda est vaste, ses bases théoriques ont servi d’inspiration aux Chinois, Arabes, Grecs et aux écoles de médecine romaines. L’ayurvéda est ainsi parfois reconnue comme la « mère de la médecine ».

A l’origine, ce sont les Grands Sages de l’Himalaya qui, par l’observation de la nature, ont découvert le principe des cinq états de la matière (cinq éléments) dont découle le concept des 3 énergies biologiques (doshas): Vâta, Pitta et Kapha.

Comme les empreintes des doigts de la main, l’équilibre de ces énergies dans la constitution de chacun est unique, et cette connaissance est la clé du maintien de la santé puisque tout déséquilibre est à la racine de tout mal-être ou toute maladie.

L’ayurvéda et l’OMS
(Organisation Mondiale de la Santé)Depuis 1982, l’OMS reconnait l’ayurvéda comme une « méthode de soin» qui repose sur des siècles de sagesse et d’expérience. Science de la vie, médecine et philosophie en même temps, l’ayurvéda inclue de nombreuses pratiques et connaissances en matière de santé, utilisant des médicaments à base de plantes ou de minéraux, des exercices (yoga) et des techniques manuelles (entre autre le massage) dans le but de maintenir le bien-être ainsi que de prévenir, diagnostiquer ou traiter la maladie.
Formation au Massage Ayurvédique
Les dates en 2019
Dimanche 3 mars
Dimanche 5 mai
Dimanche 27 octobre
>> renseignements <<

En vidéos, sur la chaîne YouTube Yoga Ekongkar :

Les commentaires sont clos.