Sauter par dessus l’obstacle du mental…

Je pense dit Micheline Flak (Yoga, février 1977) que nous devons transcender le mental plutôt que le tuer.

Je pense même quelquefois que nous devons sauter par dessus l’obstacle du mental plutôt que de le transformer. Dans nombre de mes livres, j’ai parlé de sa transformation, mais désormais j’ai plutôt l’impression qu’il est souhaitable de dire « transcender » plutôt que transformer. Comment peut-on espérer le transformer? Le mental est ce qu’il est. Sa nature est de sauter, de penser, de sentir, d’agir, de réagir, le mental est toujours dynamique.

Lorsque vous vous élevez dans l’air en avion, vous voyez les grands gratte-ciel apparaître comme des petites boîtes d’allumettes. Vous n’avez pas à les écraser pour les rapetisser. Il ne vaus faut que monter à 12.000 mètres de haut dans votre avion à réaction pour les apercevoir comme de petites boîtes, si encore vous les voyez! C’est cela la transcendance.

De la même manière, dans la recherche intérieure et dans le yoga, vous devez vous trouver une méthode à vous qui ne vous amène pas à en venir aux coups avec votre mental; une méthode par laquelle vous n’avez pas à tuer le mental, mais par laquelle vous serez à même de le transcender. Et je puis vous assurer que dans tous les textes tantriques que j’ai lus, je n’ai pas lu une seule phrase qui vous enjoigne de mettre votre mental sous le boisseau.


En vidéos, sur la chaîne YouTube Yoga Ekongkar :

Des articles qui pourraient vous intéresser...

Les commentaires sont clos.