En Yoga-Nidra, on a une double utilisation des mandalas

En Yoga-Nidra, on a une double utilisation des mandalas… D’abord la visualisation des célèbres mandalas existants: kalachakra, shri yantra, borobudur… Il y en a un qui est plus utile, c’est la célèbre Roue de Vie où nous sommes tous prisonniers du montre Temps. Avec les étapes de la vie, de la naissance à la mort, tout n’a qu’un temps! Le secret se trouve au centre de ce mandala: les trois poisons de l’ego. L’égoïsme représenté par le porc sauvage, l’orgueil par le coq et la colère par le serpent prêt à mordre. Tout le reste en découle, tant qu’on n’a pas renoncé à son ego démesuré pour entrer dans l’amour altruiste.

Le mandala vivant se trouve dans le corps humain et dans le groupe. La seconde utilisation s’adresse aux personnes expérimentées; on peut faire des mandalas vivants avec nos corps. Le plus simple est la structure en étoile: on s’allonge à cinq, les têtes au centre, et l’on essaie de vivre le même Yoga-Nidra en synchronisation respiratoire… (Extrait Yoga-nidra et Rêve éveillé de Marc-Alain Descamps).

Des articles qui pourraient vous intéresser...

Les commentaires sont clos.