A proprement parler, ce n’est pas vous qui pensez

Le processus de la pensée est en majeure partie involontaire, automatique et répétitif chez la plupart des gens. Ce n’est rien d’autre qu’une sorte d’électricité statique mentale qui n’a pas de raison d’être réelle. A proprement parler, ce n’est pas vous qui pensez, c’est seulement la pensée qui se produit.

Mais pour la plupart des gens, ce n’est pas ce qui se passe. « Je pense » est un énoncé qui est aussi faux que « Je digère » ou « Je fais circuler mon sang ». La digestion se produit, la circulation de sang se fait et la pensée se produit aussi. La petite voix dans sa tête a sa vie à Elle. La plupart des gens sont à sa merci, ce qui signifie qu’ils sont possédés par la pensée, par le mental. Etant donné que le mental est conditionné par le passé, vous êtes ainsi forcé de le jouer et le rejouer sans cesse (Eckart Tolle)

Des articles qui pourraient vous intéresser...

Les commentaires sont clos.