L’autre et soi-même

Au milieu du second chapitre des Yoga Sutrâ, quand il entreprend l’exposé détaillé des « huit membres du yoga », astanga yoga, qui forme le chemin de la sâdhana, la pratique, Patanjali précise en deux sûtra les bases de ce que doit être le vécu relationnel et personnel d’un yogi.

« Ahimsâ satya asteya brahmacharya aparigrahâ yamâh » : « Ne pas nuire, être vrai, ne pas voler, ne pas être esclave des sens, ne pas entasser, constituent les règles (à respecter dans la relation à autrui) » (Y.S. II.30).

« Shauca samtosha tapah svâdhyâya îshvarapranidhânâni niyamâh » : « Purification, sérénité, ascèse, connaissance de soi, lâcher-prise, constituent les observances (à mettre en œuvre dans sa vie personnelle) » (Y.S. II.31).

Ces cinq règles et ces cinq observances – cinq étant le nombre du vivant – sont avant tout destinées à « baliser » le long parcours libérateur du yogi, en facilitant ses relations avec les autres et avec lui-même. Car comment aller vers la paix et l’unité, lorsqu’on vit dans les conflits et les désunions ?

Beaucoup a été écrit sur ces « dix commandements du yoga », comme on les a parfois nommés. Certains y retrouvant des éléments de morale chrétienne mal vécue, s’y sentent mal à l’aise. D’autres préfèrent les ignorer purement et simplement. Pourtant, ce code éthique qui fait preuve d’une remarquable connaissance psychologique, est incontournable si l’on veut réellement progresser en yoga. Il s’agit là, en fait, d’une des plus puissantes polarités mise au service de la vie quotidienne du yogi. D’un ensemble de « clignotants » tout à fait précis, nous permettant de savoir où nous en sommes à chaque instant, et particulièrement dans les instants de doute et de souffrance.

Yama, c’est s’efforcer d’abandonner peu à peu l’ego, son emprise et les douleurs innombrables qu’il sème. Niyama, c’est cheminer d’instant en instant vers plus de conscience et de transparence à l’essentiel. L’un et l’autre étant témoignage d’un immense amour de l’homme.

(Extrait de Polarités et liberté de François Roux, publié dans le n°4 / Janvier 2009 de la Revue Française de Yoga : Equilibres sur les pieds).

Des articles qui pourraient vous intéressez...

Les commentaires sont clos.