Intensifier le métabolisme pranique

Le mot pranayama se compose de « prana », et de « ayama » qui veut dire longueur, expansion, rétention, mais aussi contrôle. « Pranayama » est donc la science yogique du centre du prana dans l’être humain. Vous remarquerez que nous n’avons pas écrit « corps humain », car le pranayama vise plus que le physique. Le pranayama est la plus vitale des sciences, car en fin de compte toutes les énergies qui se manifestent sous forme de vie sont d’ordre pranique : consciemment tout être vivant manipule du prana, depuis sa naissance jusqu’à sa mort, sans cependant faire du pranayama.

Le but du yoga est d’intensifier et de contrôler consciemment ce métabolisme pranique pour décupler les énergies physiques, mentales et psychiques de l’adepte. Traduire pranayama par « exercices respiratoires » ou « contrôle du souffle » donnerait une vision étriquée de la question, car le contrôle du souffle n’est pas le but, il n’est qu’un moyen, particulièrement efficace, certes, pour arriver à canaliser et à répartir les énergies vitales. (André Van Lysebeth dans Pranayama, la dynamique du souffle)

Des articles qui pourraient vous intéressez...

Les commentaires sont clos.