Comment pouvons-nous accéder au « souffle »?

Dans la société actuelle, nous accordons beaucoup d’importance à notre esprit conceptuel et cherchons le changement à l’aide de notre intellect. Mais la façon dont nous expérimentons l’esprit lui-même est un produit du souffle, ou loung. Dans d’autres cultures orientales, le loung est appelé prana, qi ou ch’i.

L’atitude de l’esprit à être subtil et clair ou confus et agité dépend du loung. Les traditions de sagesse de l’Inde et du Tibet en ont une grande connaissance, mais elle s’est moins développée en Occident.

Comment pouvons-nous accéder à ce souffle? Ce n’est pas grâce à notre esprit conceptuel, mais grâce à notre conscience directe non conceptuelle. (Tènzin Wangyal Rinpoché, dans la préface de L’éveil du corps sacré : Yoga tibétain de la respiration et du mouvement)

Des articles qui pourraient vous intéressez...

Les commentaires sont clos.