La citadelle des neiges

A l’autre bout du monde, vivait un jeune garçon bouthanais du nom de Détchèn, qui signifie en tibétain « Félicité de Diamant ». A l’égard de tous les êtres vivants, il montrait des qualités de générosité et de compassion exceptionnelles ; mais il grandissait comme les autres enfants de son village, au pied de l’Himalaya. Puis un jour, son oncle vint le chercher et proposa de l’emmener à la Citadelle des Neiges.

Ainsi commença le voyage initiatique et spirituel qui, au cœur d’une nature grandiose, allait mener Détchèn sur le chemin de l’Eveil. Ce lieu sacré du bouddhisme,  » si loin des hommes, si près des dieux « , vous ne le trouverez sur aucune carte, et pourtant il existe… Matthieu Ricard l’a réinventé pour ne pas troubler son infinie quiétude.

Un conte empreint de sagesse et de poésie, qui pare à nos cours et nous ouvre les chemins de la sérénité. NiL Editions 2005 (Source: www.atthieuricard.org).

Des articles qui pourraient vous intéresser...

Les commentaires sont clos.