Le pouvoir du mantra

Voici une courte et jolie histoire qui illustre le pouvoir d’illumination de la récitation des mantras. Elle concerne le mystique de l’Hindouisme et de l’Islam nommé Kabir.

Kabir était né dans une famille pauvre du nord de l’Inde au 15 ème siècle. Plus tard, il trouva un gourou auprès duquel il voulut étudier. Kabir approcha ce maître pour apprendre un mantra et poursuivre sa quête spirituelle. Ce dernier avait la réputation d’être tout le temps dans un état d’éveil profond et de réciter un mantra en permanence. Le maître rejeta Kabir comme étant de trop basse extraction et le renvoya chez lui sans rien lui avoir enseigné. Kabir était déçu, mais pas découragé pour autant.

Il avait remarqué que son maître prenait un bain dans la rivière, tôt le matin, avant le lever du soleil, en suivant chaque jour le même chemin. Il prépara alors son plan. Il se recouvrit d’un châle et se cacha le long du sentier que son maître empruntait chaque matin. Celui-ci trébucha sur Kabir en s’exclamant « Ram ». C’est ainsi que Kabir apprit son mantra. « Ram » est considéré comme étant un mantra, mais c’est aussi le nom abrégé du Seigneur Rama que l’on considère comme étant la 7ème incarnation du dieu Vishnou.

Pendant le reste de ses jours, Kabir récita son mantra, Ram. Il était tisserand et il le récitait pendant qu’il travaillait. Après des années de récitation, l’histoire dit que Rama ne put en supporter davantage. Il entendait Kabir chanter nuit et jour « Ram, Ram, Ram, … ». Finalement, il apparut à Kabir et lui dit : « Kabir, tu chantes mon nom jour et nuit. A la fin, que veux-tu ? » Abasourdi, Kabir lui répondit : « Je ne veux rien du tout. J’aime juste chanter votre nom. » Et depuis ce jour, Rama suivit Kabir en chantant « Kabir, Kabir, Kabir, … »

(Ce texte était précédemment publié sur la page de la « mantrathèque » du site « Spirit Voyage » et a par ailleurs été traduit pour le Sat Nam Infos de décembre 2009).

Des articles qui pourraient vous intéressez...

Les commentaires sont clos.