Shantala, un art traditionnel – le massage des enfants

En matière de massage des jeunes enfants, voici un incontournable: Shantala, un art traditionnel, le massage des enfants de Fréderick Leboyer.

Ce livre est né de la rencontre improbable entre un obstétricien occidental et une femme indienne, entre un homme qui repense l’accouchement, le toucher, la relation parent-enfant en France et une femme qui vit sereinement au milieu d’une rue de Calcutta.

« Et donc, ce fut là que, par un beau matin, beau, oh, combien ensoleillé, étincelant, je trouvais Shantala, assise à même le sol et massant son bébé. »

Découvrez ce livre, vous serez séduits par la poésie de ses textes et par la beauté simple des photos en noir et blanc, toutes prises dans un bidonville de Calcutta. En Inde, comme en Afrique et dans la plupart des pays du Sud, les enfants sont énergiquement massés chaque jour par leur mère.

« Nourrir l’enfant? Oui. Mais pas seulement de lait. Il faut le prendre dans les bras, il faut le caresser, le bercer et le masser. Ce petit, il faut parler à sa peau, il faut parler à son dos qui a soif et faim autant que son ventre. Dans les pays qui ont conservé le sens profond des choses, les femmes savent encore qu’il faut parler à la peau des bébés car elle a soif et faim autant que leur ventre. Les femmes ont appris de leur mère, elles enseigneront à leurs filles, cet art profond, simple et très ancien qui aide l’enfant à accepter le monde et le fait sourire à la vie. »

Et en vidéo…

Des articles qui pourraient vous intéressez...

Les commentaires sont clos.